Le diplôme qui fait la différence: Parent VS Professionnel

Si vous me lisez c'est que très certainement vous aussi vous vous êtes parfois retrouvé en tant que parent d'enfant autiste (ou porteur d'un autre handicap) face à un professionnel devant qui vous vous êtes senti mal à l'aise et peut être même incomprise et jugée.


Nous sommes bien évidement d'accord que par cet article je ne mets pas TOUS les professionnels dans le même panier. Grace à l'association mais aussi grâce au CRA de Toulouse j'ai eu le bonheur de rencontrer et d'échanger avec des professionnels vraiment fabuleux, très à l'écoute et déculpabilisant. Des professionnels passionnés par leur métier, très humains et je les remercie sincèrement de m'avoir apporté autant.



Oui mais voilà ce n'est pas toujours le cas et je dirai même que ce n'est pas la grande majorité.

Nous recevons malheureusement beaucoup de messages et témoignages de parents un peu perdus et surtout qui culpabilisent énormément. Et je trouve ça terriblement injuste. J'ai donc décidé de prendre le clavier.


Avant d'aller plus loin je tiens à dire quelque chose que France, la présidente de café autisme, répète très souvent: "Chers parents, l'autisme de vos enfants, le handicap de vos enfants, ce n'est pas de votre faute!"

LA REALITE C'EST QUE ...


Qui ne s'est jamais retrouvé face à un professionnel qui vous dit que votre enfant n'est pas autiste et qu'il n'a aucun soucis. Qu'en tant que parent vous vous faite trop de soucis, que vous êtes trop angoissé, qu'il faut juste le laisser grandir à son rythme et que oh mon Dieu il nous regarde dans les yeux donc pas de quoi s'alarmer.

Presque 10 ans d'études pour ne pas réussir à saisir les subtilités de l'autisme. Alors, pour leur défense ce serait plutôt sympa messieurs mesdames les profs d'université d'avoir un paragraphe plus sérieux et plus complet sur l'autisme. Je dis ça je dis rien hein ;)


On peut même vous aider par ce que nous l'autisme c'est notre quotidien. On mange autisme, on dort autisme et on vit autisme.

Et voilà comment quand votre enfant est autiste "léger ou modéré", sans beaucoup de commorbidités on se retrouve avec un diagnostique qui est posé à la pré adolescence voir même plus tard pour beaucoup. Et PAF! vous perdez un temps précieux dans le suivi de votre enfant alors qu'on vous rabâche que c'est super mega important de faire un diagnostique précoce pour aider au mieux les enfants. Quand la plasticité de leur cerveau est encore bien présente pour leur permettre de faire des progrès.

On ne se foutrait pas un peu de nous déjà?




DITES NOUS CLAIREMENT LES CHOSES


Comme je l'ai dit une fois à une gentille dame (une vraie mégère en vrai!) qui était sensée en savoir plus que moi sur le handicap et qui malheureusement était complètement à coté de ses chaussures: "Ce n'est pas par ce que mon fils est autiste que cela fait de moi une fille complètement noeud noeud".

Et oui parfois il faut dire des choses un peu brut de décoffrage pour faire réaliser aux gens l'incohérence de leur propos et surtout pour qu'ils arrêtent de nous prendre de haut comme si on ne comprenait rien à rien.


NOUS AVONS UN RôLE AUSSI IMPORTANT QUE LE VOTRE


Nous sommes tour à tour (je mets volontairement au féminin mais bravo aussi à tous les supers papas qui gèrent comme des chefs) éducatrice, infirmière, psychomotricienne, taxis, cuisinière (des plats différents pour tous youpi!!!), psy, institutrice, groupe d'habileté social ... Alors oui tous les parents ont plusieurs casquettes on est d'acco