Coupe de cheveux à domicile pour mon enfant autiste

Dernière mise à jour : sept. 10

Quand mon fils était petit, je l’emmenais régulièrement chez le coiffeur. Il m’arrivait parfois de lui couper moi-même les cheveux grâce à une petite tondeuse que nous avions acheté. Bien entendu, c’était une catastrophe. Je ne suis absolument pas douée pour ce genre de chose.



Puis un jour, sans que je comprenne vraiment pourquoi à l'époque, il s’est mis à refuser d’aller chez le coiffeur. Il n’aimait pas du tout les bacs à shampoing. C'est d'ailleurs toujours problématique et même tout simplement mettre la tête en arrière pour se laver la tête ou chez le dentiste.

Les choses devenaient de plus en plus compliquées et je devais énormément négocier pour qu’il accepte de se rendre chez le coiffeur. En grandissant je ne me voyais pas continuer de lui tondre la tête et de ce fait le laisser avec une coupe qui ne lui allait vraiment pas du tout le pauvre.


Lorsqu’il a commencé à refuser catégoriquement d’aller chez le coiffeur, nous n’avions pas encore de diagnostic. Je ne comprenais pas vraiment ce qui le dérangeait autant. Il me parlait des bacs à shampooing, des lumières, du bruit mais je ne captais pas vraiment.

Lorsque j'arrivais dans un salon et que je demandais à ce qu’on ne lave pas la tête de mon fils je passais pour une maman casse pieds. Pourtant je lui lavais la tête juste avant d’y aller (hygiene avant tout je comprends)

Une fois le diagnostic établi, je me suis dit que les choses allaient être plus simples. Qu’il me suffisait de rentrer dans un salon en expliquant à la coiffeuse que j’avais lavé la tête de mon fils, qui lui suffisait juste de lui mouiller les cheveux avec un spray mais de ne surtout pas le passer au bac pour que les choses soient comprises et acceptées gentiment. Je rêvais éveillé!


Bien évidemment lorsque dans la réalité j’arrivais en demandant ça, la coiffeuse me regardait avec des yeux écarquillés. J’expliquais qu’il était autiste et là encore je ne pouvais que constater l’ignorance des gens.


Et puis un jour j’ai fait appel à une coiffeuse à domicile qui est venue d'abord pour moi. Cela m'a tellement simplifié la vie!! Je me suis dit que je tenais peut-être là une idée pour mes enfants. Autiste ou non je n’avais plus envie de perdre mon temps et mon énergie à négocier et surtout à aller chez le coiffeur, attendre, revenir. Je perdais du temps que je n’avais plus le luxe de perdre. Il y avait déjà les suivi de mon fils et je devais courir partout.


J’ai donc décidé d’effectuer un test et ce fut concluant. Le principe de coiffer les enfants à la maison nous convient à tous. L'ambiance est bien plus détendu pour tout le monde. Paul vaque à ses occupations puis une fois le moment venu nous lui disons de se tenir prêt pour dans 10 minutes, puis cinq minutes etc. jusqu’à ce que ce soit le moment pour lui.

Il va se mouiller la tête comme il le souhaite et sans stress, vient se faire coiffer rapidement (il ne faut pas non plus abuser hein!) et repart dans la salle de bain pour enlever tous les cheveux qui le dérangent. Ensuite il retourne faire sa petite vie tranquillement.

Il en est de même pour mon autre enfant Neurotypique à qui je peux mettre un dessin animé pendant sa coupe de cheveux. Pour l’instant je n’y ai vu que des avantages: gain de temps, d'énergie, pas de stress, ambiance conviviale .... Et même s' il m’est arrivé de devoir payer des frais de déplacement (pas toujours) le confort de ne pas me déplacer, d’avoir mes enfants calmes, de ne pas négocier, et de ne pas perdre ni de temps ni d’énergie vaut bien ces quelques euros supplémentaires.


Pour tout vous dire j’ai essayé d’amener mon petit dernier dans une grande enseigne de coiffure sans rendez vous. Je n’ai vraiment pas pu faire autrement. J'ai essayé d'y aller à un moment où je pensais qu'il n'y aurait pas trop de personnes. La patronne a été très désagréable, il y avait du monde, et l’attente pour lui qui n’a que 5 ans etait un peu compliquée. Il a géré comme un amour mais si j’avais amené mon fils autiste je pense que cela aurait été l’enfer pour lui comme pour moi (et pour les personnes autour de nous). Et malgré la carte prioritaire on ne m’aurait pas laissé passer … enfin je pense.



Et vous, vous faites coiffure à domiciles pour votre / vos enfant(s) ou ils acceptent d'aller dans un salon?