Un Papa diagnostiqué autiste asperger

Pour ceux qui ne me connaissent pas je suis le père de trois enfants dont 2 autistes. Je vais avec mes mots essayer de vous faire comprendre ce que l’on peut ressentir quand on découvre à son tour que l’on est autiste (adulte).



Lorsque l'on vie avec des personnes différentes / atypiques, curieusement on se trouve des traits en communs. Normal me diriez-vous, mais du coup je me suis fait diagnostiqué. Et là je découvre sans surprise que je suis autiste asperger (appelé aujourd'hui autisme de haut niveau). Comme cela est très récent, je voudrais partager avec vous mon ressentit.


Même si bien évidemment je m’en doutais, je n’ai pas saisie le chamboulement que cela allait provoquer.

A l’ instant où je vous écris, il y a environ 15 jours que j’ai eu les résultats de mon bilan. Et petit à petit mon esprit analytique et pragmatique me rattrape…

Comment comprendre les expériences qui nous ont forgées. Notre vie a-t-elle été biaisée? ainsi que nous sommes au fond de nous ?


Et là remonte lentement les sacrifices de transformations au détriment de nous-même pour s’adapter aux autres.

Comment réussir à se détruire pour reconstruire un autre moi sans abandonner ce que je suis ? Cette force de remise en question constante et cette faculté d’adaptation fait partie de nous. Malgré nous, nous perdons notre caractère notre différence, bref ce que nous sommes. En fait qui suis-je…


Je ne vous cache pas que je suis perdu, je me connais ou pensais me connaître…

De plus en plus de choses de ma vie passée remontent en moi depuis. Mes parents ne comprennent pas comment ils sont passé à côté. A leurs époque seule la psychanalyse avait la main mise sur la compréhension des différences humaines, et des troubles neuro devellopementaux (qui aujourdhui est une spécialité à part entière) mais ne comprend pas les neuro-atypiques.


Alors que je croyais savoir qui je suis, je voudrais retrouver celui que j’étais sans fondamentalement changer la vie que j’aime et que j’ai bâtis. Qui pourrait aujourd’hui me permettre de mieux me comprendre et m’interpréter afin d’être un peu plus moi enfin ?

Je ne vous cache pas que j’ai eu une expérience de vie qui va un peu à l’encontre de ce que vous pourrait entendre de spécialistes.

Pour moi cela a été brutal, mais évoluant professionnellement dans un milieu de vie communautaire et devant changer malgré moi régulièrement de routine, j’ai appris à vivre avec les autres, dans des situations et milieux divers et variés sans en maîtriser toutes les finesses ou les codes communs.

Tous cela pour dire que ça nous coûte beaucoup sans s’en rendre compte en sachant que c’est invisible pour les autres. Nous sommes tous différents.


Quel équilibre trouver…..

Ce qui suit et un échantillon du bilan et des points sur lesquels j’espère pouvoir travailler afin de mieux appréhender le reste de ma vie.

Je suis conscient à 43 ans que les choses ne se jouent pas de la même manière qu’un adolescent ou un enfant.


Comme tout profil hétéroclite je suis d’une intelligence normale globale avec de scores ayant des écarts de plus de trente points dans certains domaines. En orange vous trouverez ce que j’en comprends.


Quelques chiffre pour mieux comprendre


Bilan AAQ2 :

J’ai obtenu un résultat de 17 sur une possibilité de 10 à 70. Plus le résultat est élevé, plus la

flexibilité psychologique est grande.

Mon score : 17

Population générale : 50

Dans des études, les personnes qui obtenaient un niveau élevé d'inflexibilité (un faible résultat au